Les gagnants du Défi mobilité

Le Défi mobilité est organisé durant la Semaine de la mobilité en septembre.L’objectif est d’inciter les entreprises à mener des actions originales sur le thème de la mobilité, tout en valorisant leurs actions de fond. Cette année, en plus des catégories «Entreprises» et «Administrations publiques», une catégorie «Représentants des travailleurs» a été créée. Celle-ci voulait mettre en évidence et récompenser les actions des représentants des travailleurs en matière de mobilité alternative et durable. Présentation des équipes gagnantes.
Quatre équipes syndicales CSC et FGTB ont été récompensées pour leur participation au Défi mobilité.
C’est l’équipe syndicale Setca de l’entreprise SGS (laboratoire et certification dans le domaine des sciences de la vie) à Bierges qui a remporté le premier prix: un vélo à assistance électrique et trois jours de sensibilisation à des modes de déplacement différents.
Le deuxième prix a été remis à l’équipe syndicale CNE de l’Institut psychiatrique Saint-Bernard à Manage (Hainaut), une institution plutôt difficile d’accès en transports en commun. Elle a gagné un an de leasing pour un vélo à assistance électrique.
David Deleau y est magasinier et délégué CNE (mandat CPPT). Cycliste régulier, il a testé au printemps le vélo électrique mis à disposition par la Région wallonne. Totalement séduit, il a souhaité partager son expérience avec ses collègues et a convaincu son équipe syndicale de s’inscrire au Défi mobilité des représentants du personnel, avec un projet centré sur la promotion des deux-roues, pour les déplacements depuis le domicile et/ou depuis la gare.
La semaine du 17 septembre, l’équipe CNE au complet a mené une action de sensibilisation auprès des 500 travailleurs de l’institution pour les inciter à tester le vélo. Un stand avec des affiches et brochures a été installé à l’entrée du bâtiment, avec présence des délégués aux heures de changement de pause.
En guise de stimulants, l’équipe CNE a distribué des tickets de tombola aux collègues (29) qui ont rejoint leur lieu de travail en vélo. Les gagnants ont remporté des bons d’achat auprès de vélocistes de la région, ainsi qu’un panier de dégustation offert par la firme de catering qui fournit l’institut.
Une interpellation a aussi été faite au conseil d’entreprise afin d’envisager la mise en place d’équipements à disposition des cyclistes et l’octroi de l’indemnité vélo/covoiturage.
À noter que l’équipe CNE envisage aussi la mise à disposition de deux roues pour les travailleurs qui sont appelés à se rendre dans les divers pavillons du site relativement espacés les uns des autres. Une autre façon d’instaurer une culture vélo au sein de l’institut!
Pour assurer leur communication, une vidéo a été réalisée et publiée le 18 septembre sur Facebook/lacsc et un article est paru dans le magazine d’octobre distribué dans l’institution «L’entonnoir CNE».

Un concours mobilité à la CSC Liège-Huy-Waremme

Le troisième prix a été attribué à deux équipes syndicales:celle de la CNE de la CSC Liège Huy Waremme et celle du Setca du CHU Mont-Godinne et Sainte Elisabeth. Prix remporté: un an de leasing gratuit d’un vélo à assistance électrique.
L’équipe syndicale Setca du CHU de Mont-Godinne et de Sainte-Elisabeth Namur a organisé une journée de sensibilisation autour du vélo, en invitant les membres du personnel à se rendre à leur stand afin de remplir une enquête. Un petit-déjeuner était offert aux 30 premiers participants. Ceux-ci ont pu essayer un vélo électrique et un vélo pliable.
La CSC de Liège, via son CPPT, souhaite stimuler la mobilité alternative en lançant un concours «mobilité». Pendant une semaine, les membres du personnel ont été invités à se rendre sur leur lieu de travail via un mode de transport plus vert: vélo, train, bus, pieds, covoiturage, navette fluviale, etc. 
Deux modes de transport ont été mis à l’honneur: le covoiturage et le vélo. Pour inciter le personnel au covoiturage, des places de parking ont été mises à disposition du personnel choisissant ce mode de transport. Le vendredi 21, Pro vélo a offert aux membres du personnel un contrôle de leur vélo. Ce mode de transport a été mis en avant vu que nous sommes situés à côté du Ravel.
Le CPPT désignera le service qui a le mieux participé à l’action. Ce service recevra un cadeau.
L’implication des membres du personnel et de la direction a été assez forte: environ 35 personnes ont utilisé un mode de transport alternatif pour se rendre au travail et sept personnes sont venues en vélo pour le contrôle technique sur environ 130 personnes.
L’objectif est de maintenir des moyens de transport alternatifs sur du plus long terme, surtout le vélo et le covoiturage. Les expériences testées par le personnel ont été positives et la majorité des travailleurs ont émis l’envie de les renouveler.
Plusieurs projets vont donc être mis en place. Pour le vélo, sur demande du personnel à la suite de la Semaine de la mobilité, le CPPT va demander l’aménagement d’une douche. La CSC voudrait aussi créer un espace davantage sécurisé pour les vélos électriques et une formation sur comment rouler en vélo dans la circulation. L’objectif à moyen terme est que le personnel vienne directement à vélo ou laisse sa voiture en dehors de la ville et continue en vélo sur le Ravel.
Pour le covoiturage, des places supplémentaires de parking vont être réservées. De plus, le CPPT va lancer une plateforme numérique pour mettre en contact les collègues intéressés de partager une voiture.
À noter que depuis les initiatives prises durant la semaine de la mobilité en 2017, quatre membres du personnel covoiturent chaque jour. Une autre équipe de deux travailleurs s’est constituée peu avant septembre 2018.
Les photos ont été publiées sur les médias CSC: Facebook, mail interne, écrans d’accueil, chez Pro Vélo. Un article a été réalisé sur l’évènement. Des brochures syndicales (Rise) sur le vélo et le covoiturage ont été distribuées à l’ensemble du personnel.
Recours à la Cellule mobilité CSC: Depuis 2016, le CPPT de la CSC de Liège-Huy-Waremme a demandé conseil auprès de la cellule mobilité concernant la mise en place de différentes mesures d’accessibilité et de mobilité alternatives à l’autosolisme.
En effet, le parking est plus que saturé et la direction de la CSC de Liège Huy-Waremme est très sensible aux enjeux de mobilité durable et de transition écologique.
Aussi, la cellule mobilité intervient régulièrement auprès du CPPT et du conseiller en prévention pour les soutenir dans leur démarche.