Complément de reprise du travail

Un complément de reprise du travail peut être accordé au chômeur qui remplit les conditions pour obtenir le complément d’ancienneté des chômeurs âgés, et qui reprend le travail.

Quand est-il accordé?

Il est accordé par période de 12 mois, renouvelables tant que dure la reprise du travail. Un complément de reprise du travail temporaire peut être accordé pour une période de 36 mois au chômeur qui ne remplit pas ces conditions parce qu’il n’a pas 20 années de passé professionnel.

Quand n’est-il pas accordé?

Il n’est pas accordé :
  • Aux prépensionnés.
  • Pour une reprise du travail chez l’ancien employeur dans les 6 mois qui suivent la dernière occupation.
  • Aux chômeurs qui ne résident pas en Belgique.
Pour en savoir plus, consultez la fiche du Guide de législation sociale

Quand est-il accordé ?

Il est accordé par période de 12 mois, renouvelables tant que dure la reprise du travail. Un complément de reprise du travail temporaire peut être accordé pour une période de 36 mois au chômeur qui ne remplit pas ces conditions parce qu’il n’a pas 20 années de passé professionnel.

Quand n’est-il pas accordé ?

Il n’est pas accordé :
  • Aux prépensionnés.
  • Pour une reprise du travail chez l’ancien employeur dans les 6 mois qui suivent la dernière occupation.
  • Aux chômeurs qui ne résident pas en Belgique.