Un nouveau statut pour les travailleurs

Jeunes travailleurs
Le statut de second rang des ouvriers, c’est terminé. Les premiers jalons vers un statut commun pour les ouvriers et les employés sont posés. Le 5 juillet 2013, le gouvernement a adopté un texte de compromis, élaboré après de longues discussions entre la ministre de l’Emploi et les partenaires sociaux. 
Deux changements doivent entrer en vigueur au 1er janvier 2014 :
  • La suppression du jour de carence : le premier jour de maladie sera couvert par le salaire garanti pour les ouvriers comme pour les employés.
  • Un système unique de préavis. [LIEN vers la fiche] 
Une solution globale est élaborée pour mettre fin à toutes les autres discriminations. 
Des pistes sont tracées pour plusieurs dossiers : 
  • L’élimination de la discrimination des employés en matière de pécule de vacances.
  • L’évolution vers un régime harmonisé en matière de chômage temporaire.
  • Le démarrage d’un processus d’intégration des commissions paritaires qui jusqu’ici étaient distinctes pour les ouvriers et les employés.
  • La mise en place d’un seul régime interprofessionnel pour le paiement du salaire.
  • La mise en question des actuelles chambres distinctes pour ouvriers et employés dans les tribunaux du Travail. 
Se pose également la question de l’adaptation des organes de concertation dans les entreprises lors des prochaines élections sociales (en 2016).  
 
Pour tous ces dossiers, de grandes orientations ont été définies. A présent, il faut les mettre en œuvre : le gouvernement et le parlement vont devoir les traduire en lois ; les partenaires sociaux vont devoir les traduire en conventions collectives de travail (CCT) au Conseil national du travail (CNT) et dans les secteurs.