Le quartier européen, ses institutions, ses lobbies

Bruxelles, capitale de l’Europe, accueille le siège de plusieurs de ses principales institutions. Celles-ci ont pignon sur rue et arborent fièrement leurs drapeaux colorés. Elle accueille aussi des milliers de lobbyistes plus discrets mais très actifs. Visite guidée, dans une perspective ouvrière et syndicale.

Le quartier européen, ses institutions, ses lobbies

Le rond-point Schumann

La visite commence au rond-point Schumann. Deux des institutions centrales de l’Union européenne y ont leur siège: la Commission européenne, au Berlaimont, et le Conseil européen. Cette place circulaire symbolise ainsi à la fois le caractère communautaire (Commission) et intergouvernemental (Conseil) des institutions européennes.
La Commission européenne compte 28 commissaires (un par Etat membre de l’UE) et de nombreuses directions générales qui emploient plus de 31.000 travailleurs. Tout à côté, un peu plus de 3.000 travailleurs soutiennent ses activités du secrétariat du Conseil européen.

Le rond-point Schumann est l’adresse la plus prisée du quartier! Quelques-uns des plus grands lobbyistes du monde ont d’ailleurs leurs boites aux lettres sur la place ou dans ses environs immédiats. C’est le cas d’Exxon Mobil, du lobby de la «City of London», de la Chambre américaine du commerce (Amcham) ou de la Table ronde des services financiers européens.

La place du Luxembourg

Seconde étape, à un jet de pierre du rond-point Schumann: la place du Luxembourg. Elle touche les bâtiments du Parlement européen où 751 députés venus des 28 Etats membres se réunissent pour les réunions des commissions et les mini-plénières. Les réunions plénières se tiennent à Strasbourg (France).